jeudi 10 septembre 2020

mardi 1 septembre 2020

Assemblée Générale 2020


Presque tous les participants se sont retrouvés dès le Vendredi pour préparer la Salle des Fêtes et les repas indiens du week-end. Les autres les ont rejoint dans la matinée du Samedi. Daniel Helbert a ouvert l'AG avec un message de bienvenue, saluant le mérite de celles et ceux qui étaient présents malgré les contraintes liées à la pandémie du Covid 19. Jean-Dominique et Marie Le Guil ont partagé les impressions de leur voyage à Pothnal en Janvier dernier. Jean-Dominique Le Guil a fait un exposé sur le déroulement des travaux qu'il a suivi avec beaucoup d'attention et d'intérêt pendant son séjour. Bernadette Le Guil a fait un point sur la situation santé et Daniel Helbert a commenté une sélection de 150 photos réalisées entre le 4 janvier et le 3 Février 2020 à Pothnal et dans d'autres lieux du Karnataka. Après le repas indien, la soirée s'est poursuivie en chansons et poèmes dans une ambiance très chaleureuse.
En introduction de l'Assemblée statutaire du Dimanche matin, Véronique Fabart a présenté un panorama détaillé de la situation des enfants parrainés aux personnes présentes. L'Assemblée générale ordinaire s'est déroulée entre 10h et 12h. Au programme: rapport d'activités, rapport financier, vote des rapports, renouvellement du conseil d'administration, projet d'activités, questions diverses. Un repas indien a clôturé cette belle Assemblée.

jeudi 6 août 2020

Distribution gratuite de médicaments

Dans le cadre du projet "La santé pour tous", Vimukti Pothnal a effectué une distribution gratuite de médicaments dans 16 villages autour de Pothnal. Shilpa, l'infirmière de l'équipe, a effectué un examen des yeux, de la bouche, de l'oreille et un contrôle du poids de tous les enfants. L'anémie, les cavités buccales, les carences en vitamines, les ulcères buccaux et les infections fongiques sont fréquemment observés chez les enfants. Les enfants ont été conseillés pour rester propres et invités à manger des fruits et légumes. Les parents et les enseignants ont été guidés sur la façon de surmonter les carences en vitamines en ayant recours à des aliments nutritifs plutôt que de donner des chocolats et des bonbons aux enfants. Soixante-seize familles et enfants ont bénéficié de ce bilan santé. 


jeudi 23 juillet 2020

Inauguration du nouveau Centre d'accueil Vimuki

Ce Lundi 20 Juillet 2020 a eu lieu l'inauguration du nouveau Centre d'accueil de Vimukti en présence des membres de l'équipe, des Capucins de la communauté de Clara Vihar, des travailleurs qui ont réalisé les travaux et de quelques amis proches. En raison du Covid 19, peu de personnes ont été conviées à cette petite fête inaugurale qui restera un point d'orgue dans les annales car elle est la concrétisation de 10 années de travail sans relâche au service des plus démunis. Ce qui n'était encore qu'un rêve il y a quelques années est devenu réalité grâce aux efforts constants de Vimukti et de "ensemble, agissons" et grâce à l'apport financier de Patrice Fabart, notre généreux donateur, qui a accompagné le développement du Projet au fil de ces dix années. Vimukti dispose désormais d'un ensemble fonctionnel, cohérent, qui va leur permettre de poursuivre l'accompagnement des familles les plus déshéritées dans des conditions adaptées aux besoins et aux contexte.


Toutes nos félicitations à Satish, le directeur, et à tous les membres de l'équipe. Nous sommes très fiers de vous et de l'excellent travail que vous faites, jour après jour, pour les pauvres de cette région. En tant que Président d'«ensemble, agissons» et au nom de tous les membres de l'association, nous vous souhaitons le meilleur pour les temps à venir. Nos liens très forts d'amitié sont le ferment de notre action mutuelle.

mercredi 8 juillet 2020

Par delà les frontières


C'est bien Vishalakshi, ma première filleule indienne, qui est au centre de la photo que j'avais prise en 2010 et remarquée par hasard par mon ami Arun Lobo dans un hôpital de Mangalore. Devenue infirmière, elle est aujourd'hui en première ligne dans le combat contre le Covid 19.

jeudi 2 juillet 2020

Devamma est mariée à son tour


Elle a tout juste 18 ans. Devamma (Erlagaddi), la filleule d'André Nény, vient de se marier le 28 juin dernier, avec un garçon de son âge originaire du village de Hatti (environ 50kms de Pothnal). Le jeune garçon va pouvoir poursuivre ses études d'engineerie tandis que Devamma va continuer de déployer ses talents de couturière. Nous leur souhaitons belle et longue vie.


mercredi 24 juin 2020

L'aide alimentaire aux plus nécessiteux

Dans le secteur de Pothnal, Vimukti vient en aide aux travailleurs migrants retenus dans leur village et aux familles disposant de faibles revenus pendant le confinement. L'objectif est d'atteindre les familles oubliées bien que très méritantes dans les villages concernés par notre action de développement. Des kits alimentaires ont été distribués gratuitement à 100 familles les plus démunies (Devadasis, veuves, orphelins, handicapés et migrants, etc.) Dans les kits alimentaires on trouve: sucre, thé en poudre, sel,  l'huile de coco, dahl, piment en poudre, coriandre, huile comestible, cumin en poudre de curcuma, savons, brosses à dents, dentifrice, masques, etc. Les membres de l'équipe de Vimukti vont de village en village pour sensibiliser la population aux questions de santé, aux mesures d'hygiène et à la protection contre les maladies virales. Un grand merci aux donateurs pour leur générosité. 


mardi 16 juin 2020

Vimukti Pothnal demande aux autorités d'enlever les ordures qui jonchent la route principale


Le 14 juin, Vimukti Pothnal a remis un mémorandum au Président de Panchyath demandant d'évacuer les ordures de la route principale. Satish Fernandes, le Directeur, s'est exprimé en ces termes: "Les gens de Pothnal jettent les bouteilles en verre, les clous, les punaises, les fils, les canettes, les ordures, les vieux chiffons, les déchets de poulet, les poudres de déchets chimiques et autres débris, etc., qui finissent inévitablement dans la rivière. De ce fait, la rivière est contaminée et ne peut pas être utilisée. Avec la saison des pluies, elle devient source de nombreuses maladies. De plus les morceaux de verre qui jonchent la route principale causent des blessures aux personnes, aux animaux et abiment les véhicules. C'est contraire à la loi. Les déchets délibérément abandonnés ou déversés dans l'espace public sont considérés comme des déversements illégaux, nocifs pour l'environnement. Ils coûtent aux contribuables plus d'un million de dollars chaque année et ils ne devraient pas être tolérés."

Vimukti a demandé instamment que des mesures immédiates soient prises pour veiller à ce que les ordures soient enlevées pour protéger la rivière de toute contamination. Il a en outre exigé qu'un avis soit adressé à tous les commerçants de ne pas jeter les ordures, rendant le lieu insalubre. Vimukti continuera de protester tant que la demande ne sera pas satisfaite.

vendredi 5 juin 2020

Shilpa, une infirmière engagée à Pothnal

COORDINATION « PARRAINAGE SANTÉ » SHILPA, UNE FEMME ENGAGÉE - N°9

Le choix de vivre à Pothnal

Depuis Janvier 2020, une nouvelle infirmière a rejoint l’équipe de Vimukti Pothnal.
Shilpa est âgée de 26 ans, elle est mariée et mère de deux enfants. Après 5 années d'expérience professionnelle à Bangalore, Shilpa est venue vivre à Pothnal, le pays natal de son mari. Discrète, délicate et minutieuse, Shilpa est une femme organisée, à l’esprit ouvert et altruiste.
La fonction d'infirmière au sein de l'équipe de Vimukti impose un engagement humanitaire et une implication au quotidien pour informer, sensibiliser, soutenir et accompagner les populations les plus démunies.



L’intégration dans l’équipe

L'infirmière déploie ses compétences au sein des activités de Vimukti : visites dans les villages, activités d’éducation, d’information et de sensibilisation à la santé, prévention des violences domestiques, programmes gouvernementaux d'éducation et de formation, programmes sanitaires et sociaux dans les villages.

La santé pour tous 

Sensibiliser : La tuberculose est considérée comme une priorité de santé publique partout dans le monde et peut être mortelle. Le programme de sensibilisation soutient les personnes malades et vise à faire prendre conscience que la tuberculose est une infection bactérienne qui peut être traitée. 328 familles ont été concernées par cette campagne d’information.

Informer : Suite à la pandémie de Covid 19, l’équipe de Vimukti s’est mobilisée pour informer les populations sur les mesures d’hygiène, les gestes barrières à respecter, la nécessité du port de masque et du lavage des mains. 

Éradiquer l’anémie observée chez de nombreux enfants
4 étapes : détecter les carences par un diagnostic, distribuer des compléments alimentaires, informer sur les règles nutritionnelles, effectuer des check-up des enfants et des adolescents.

Visiter les familles dans les villages

Shilpa effectue une visite mensuelle dans les familles des enfants parrainés. Elle informe et encourage chacun à respecter les gestes barrières et à mener une vie saine pour prévenir les maladies. Elle dépiste les troubles de croissance des enfants et les carences alimentaires des membres de la famille. Ainsi, elle développe une connaissance en profondeur des familles et des pathologies récurrentes dans cette région : leucémies, maladies cardiaques, problèmes dentaires, troubles du sommeil, éruptions cutanées, infections du tube digestif, etc. 
Un bilan de santé trimestriel permet un suivi qualitatif.



Camp de santé pour les familles nomades

Les familles de nomades gagnent leur vie en effectuant des travaux saisonniers et des petits métiers. En raison des mesures de confinement, ces populations se sont installées à proximité de Vimukti Pothnal. Vimukti a initié un camp de santé (consultation, dépistage, informations relatives aux responsabilités éducatives et sociales) et des kits alimentaires (céréales et compléments protéinés) ont été distribués à 80 familles qui ont ainsi bénéficié d’un examen médical gratuit.



lundi 1 juin 2020

Bilan de santé des enfants parrainés

L'adolescence représente une période de transition entre l'enfance et le passage à l'âge adulte pendant laquelle de nombreux changements physiques et psychologiques apparaissent. Les adolescents ne sont généralement pas conscients des pratiques essentielles et des habitudes à prendre pour avoir une vie saine. Shilpa, l'infirmière de Vimukti Pothnal, suit régulièrement toutes les familles d'enfants parrainés pour les accompagner dans ces changements et leur procurer des conseils adaptés. Le dépistage et les tests ont pour but de vérifier la santé dentaire, le manque de sommeil, les infections cutanées, les infections du tube digestif et bien d'autres pathologies dans un contexte environnemental où la leucémie, les maladies cardiaques et d'autres problèmes peuvent être identifiés et faire l'objet de mesures préventives. Les problèmes de santé peuvent ainsi être déterminés et traités de la meilleure façon. Le bilan de santé qui s'effectue une fois tous les 3 mois constitue le meilleur moyen de leur assurer une vie saine et heureuse.


vendredi 22 mai 2020

Sharada est mariée

Après Sonamma et Roopa, Sharada est la troisième jeune fille parrainée déjà mariée. Un mariage arrangé comme il est de coutume dans cette région du monde. Sharada aura 20 ans le mois prochain; elle a épousé un garçon de son village qui, comme elle, poursuit ses études à Manvi, à 20 kilomètres de Pothnal. Les deux tourtereaux se connaissent bien et se fréquentaient depuis un an. La cérémonie rituelle hindoue a eu lieu le mercredi 20 Mai dans le village de Dothrabandi où elle réside avec sa maman. Un mariage placé sous le signe de la simplicité, compte tenu des mesures de confinement en vigueur en Inde jusqu'au 31 Mai. Mais nos amis de Vimukti étaient quand même de la fête. Sharada va désormais vivre dans la famille de son mari mais, bonne nouvelle, les jeunes mariés devraient cependant poursuivre leurs études à Manvi. 


dimanche 17 mai 2020

Vishalakshi au chevet des malades du coronavirus



Vishalakshi, ma première filleule, est aujourd'hui infirmière à Mangalore. Elle travaille, généralement la nuit, à l'hôpital KMC Hospital Attavar (cf video-cidessous) dans le service qui accueille les malades du Covid 19. Pour l'instant la situation semble sous contrôle mais le confinement qui devait se terminer aujourd'hui 17 mai a été une nouvelle fois prolongé jusqu'au 31 Mai. Comment la situation va t-elle évoluer au cours des semaines à venir? A ce stade, personne ne peut le dire.



samedi 9 mai 2020

Vimukti aux cotés des plus démunis dans la lutte contre le coronavirus

Chers Daniel et Bernadette,

Recevez mes meilleures salutations. Comment allez vous? Comment vivez-vous le confinement chez vous en France? A Pothnal, tout va bien pour l'instant. Aucun cas de coronavirus n'est à déplorer, mais tout le monde est invité à prendre les mesures sanitaires nécessaires et à rester à la maison. A Vimukti, nous nous en sortons plutôt bien. Nous avons commencé à rencontrer des familles d'enfants parrainées, à les sensibiliser, à rencontrer les plus pauvres dans les villages, les femmes enceintes et les jeunes mamans. Les nourrissons ne reçoivent pas de nourriture, c'est pourquoi nous militons pour que les autorités gouvernementales leur fournissent des aliments de première nécessité. Nous avons également commencé à mener une enquête auprès des personnes qui ont migré de Bangalore, Mysore, Mangalore ou d'autres villes en direction de leur village d'origine, en raison de la pandémie de Covid-19. Toute notre équipe est mobilisée et Shilpa, l'infirmière, rend visite aux familles, les informe sur les gestes barrières et poursuit les bilans de santé. Comme le bureau de poste est fermé, toutes les lettres des enfants parrainées sont en attente. Elles partiront le plus vite possible, quand la situation reprendra un cours normal. La rénovation des locaux de Vimukti est en cours. Les travaux devraient être achevés à la fin du mois de Mai. La menuiserie, la plomberie, la peinture sont déjà terminés. Il fait très très chaud en ce moment à Pothnal, de 35° à 40° certains jours. Transmettez nos chaleureuses salutations à tous les membres de "ensemble agissons". Remerciez-les de notre part pour leur amour et leur engagement. Love and regards. Satish Fernandes, Vimukti Pothnal Director

samedi 2 mai 2020

Les populations nomades en détresse

A proximité immédiate du Centre de Vimukti Pothnal, des communautés nomades ont installé leur campement. Ils vont et viennent en fonction des travaux saisonniers. Le confinement imposé par le gouvernement Modi, pour empêcher la propagation de covid-19, a durement touché plusieurs communautés, notamment les travailleurs migrants, les salariés journaliers, les vendeurs ambulants et les nomades. Les communautés nomades et semi-nomades n'ont plus de quoi vivre faute d'emplois. Ils gagnent leur vie en faisant vivre des arts traditionnels populaires comme «Hagalu Vesha», «Burra Kathe», en ramassant des chiffons, en fabriquant des balais et des paniers et autres professions mineures. Le confinement a mis fin à ces activités car personne n'est autorisé à sortir de chez soi, en raison de la stricte application des règles imposées. Par conséquent, ces nomades sont reclus dans leurs tentes. La majorité d'entre eux ne possèdent ni carte d'identité, ni carte d'électeur, ni carte de rationnement et ils ne sont pas éligibles pour la distribution de céréales alimentaires. Ils ne disposent pas d'installations sanitaires et doivent affronter le soleil brûlant et les fortes pluies. Tous ces gens luttent au quotidien pour survivre. Vimukti Pothnal a demandé aux autorités gouvernementales concernées de répondre sans délai à leur appel de détresse.