lundi 2 avril 2018

Violence expéditive dans l'Inde d'aujourd'hui


La nouvelle est tombée il y a quelques jours, en provenance de Pothnal. Thimmanna, le papa de Vijay Kumar, un enfant parrainé (au centre sur la photo), est décédé au cours d'une rixe qu'il a lui-même provoqué. Thimmanna était parti vivre à Bangalore avec sa femme et ses deux plus jeunes enfants. En échange des services qu'il rendait comme employé de service dans une institution catholique (sa femme aidait aussi à la cuisine), la famille bénéficiait d'un logement convenable et menait une vie simple et discrète. L'ainé, un garçon de 13 ans, était resté au pensionnat de Sneha Jyothi School, l'établissement dirigé par les Pères Capucins de Pothnal.  Les plus jeunes poursuivaient leurs études au sein de l'école de Bangalore et Thimmanna semblait dévoué au bonheur des siens. Mais la vie en a voulu autrement... Depuis quelques temps, Thimmanna vivait sous l'emprise de l'alcool. Il était devenu violent et battait régulièrement sa femme. Tous les soirs, après sa journée de travail, il allait consommer de l'alcool au bar de la localité. D'après les informations qui nous sont parvenues, Thimmanna, fortement alcoolisé, s'en est pris au tenancier du bar et aux autres. S'en est suivi une bagarre au cours de laquelle Thimmanna a perdu la vie. Aucune plainte n'ayant été déposée, l'affaire a été classée sans suite par la police locale. Thimmana a été rapatrié et enterré dans son village de Dothrabandi en présence des membres de sa famille, du voisinage immédiat et des représentants de Vimukti.